Raymond a souhaité témoigner de l'importance du vélo dans son combat contre la maladie pour apporter un message d'espoir. Il est licencié au Vélo Club de Pouilly en Auxois dont la devise est "Dynamisme et Générosité". Il s'investit énormément dans des actions cyclistes pour sensibiliser le public à la lutte contre le cancer. En novembre 2006 il est devenu officiellement le secrétaire de Roulons ensemble contre le cancer et le représentant de l'association en Bourgogne. Ce témoignage est paru dans l'Edito N°6 d'octobre 2004.

 

"Je suis né en 1942 dans un petit village à quelques kilomètres de pouilly en Auxois en Côtes d'Or. J'ai été agriculteur et nous produisions essentiellement du Charolais. Depuis toujours, le vélo a été mon plaisir après le travail. Depuis le 1er janvier 2003 mon épouse et moi sommes en retraite.

Notre histoire est un peu particulière puisque nous avons été atteints tous les deux par le cancer en même temps.

Françoise a été opérée du sein le 13 décembre 1999. Elle a suivi une chimiothérapie puis une période de radiothérapie. Le 1er juin 2000, il s'avérait que j'étais atteint d'un cancer au colon avec une forte migration au foie : J'étais condamné. Après l'opération du colon suivie d'une chimiothérapie parfaitement supportée (14 séances de 48 heures) avec reprise de poids, il m'a été proposé de m'envoyer à l'IGR (Institut Gustave-Roussy) pour tenter une opération du foie. Nous étions en 2001 et il a fallu 3 visites entre le 5 avril et le 18 juillet pour décider de m'opérer le 12 septembre. Mon passé de sportif, de battant, faisait de moi un excellent sujet pour une opération encore expérimentale qui fut une réussite. Nous étions heureux bien que la chimiothérapie soit encore nécessaire pour assurer la guérison. Hélas, ma femme a rechuté avec des nodules au foie et il a fallu pour elle aussi de la chimiothérapie. Nous avons terminé tous les deux nos traitements début mai 2002. Depuis nous avons passés des examens réguliers tous les trois mois avec l'angoisse et l'espoir qui les accompagnent. Si il m'a été confirmé que j'étais sur la voie de la guérison malheureusement mon épouse a rechuté. Elle est de nouveau sous chimiothérapie depuis plusieurs semaines et je la soutiens dans ce combat contre le cancer.

Pendant ces longues thérapies, il y a des moments très durs, mais aussi des moments d'espoir et de joie. Nous avons une très forte envie de nous battre pour la vie. Nous voulons toujours savoir la vérité et nous nous prenons en charge. Nous parlons toujours ouvertement de notre maladie et notre famille, nos voisins, nos amis et nos relations nous entourent beaucoup. Nous continuons d'assumer nos responsabilités, de travailler à la ferme, de garder nos petits enfants. Nous allons aux traitements par nous-mêmes et les visites se font toujours à deux.

Personnellement je n'ai jamais abandonné le vélo et je roulais chaque fois que c'était possible. Chaque fois que je vois le médecin il me demande toujours où j'en suis de mon activité cycliste. Le vélo m'a donné le moral, la volonté et l'envie de gagner. Actuellement, au sein du club, je ne me fais plus attendre et il n'est pas rare que je prenne la tête du peloton, comme avant. Je suis fier de porter le maillot Roulons ensemble contre le cancer. Nous connaissons nos forces et nos fragilités. A tous nous tenons à dire que ma femme et moi nous nous battons sans relâche et que nous croyons très fort à la vie.

Nous espérons que notre histoire puisse servir à d'autres malades Je suis avec mon épouse dans ce combat contre la maladie. Régulièrement je vais faire part de notre expérience à des malades auxquels je rends visite. J'ai aussi très envie d'aider les autres, c'est ce que je veux partager avec d'autres.

Pour cette raison j'ai décidé de mettre de mon énergie à la promotion de Roulons ensemble contre le cancer dans notre région.

A bientôt sur le vélo! "

 



Retour page Témoignages