Franceline et Daniel au Tour d’Indre et Loire Cyclotouriste

 les 8 et 9 Septembre 2007

Daniel : En début d’année, nous nous étions fixés un objectif ambitieux : participer au BRA, réussir quelque chose de difficile, relever un défi physique 10 ans après le début de mes ennuis de santé.
On avait choisi ce BCMF en raison de son parcours identique à celui de La Marmotte, ma cyclosportive de prédilection que j’ai affrontée à 14 reprises. C’était aussi pour se remémorer l’édition 98 où Franceline, avec un courage et une volonté exemplaire m’avait accompagné sur cette épreuve, sans faiblir dans ces cols de légende du sport cycliste (Croix de Fer, Télégraphe, Galibier).

Mais pour atteindre un objectif il faut aussi s’en donner les moyens. Un entraînement intermittent au 1er trimestre, puis un emploi du temps consacré à d’autres projets ne nous ont pas permis d’être prêts pour ce grand rendez -vous estival montagnard.
Difficile de se remobiliser pour la fin de saison ; il était dit que 2007 serait donc à classer dans les petits millésimes sur le plan sportif, sans évènement à ranger au rayon des bons souvenirs.

Heureusement , pour sa sortie automnale, notre club l’ASPTT Paris cyclo, a eu la bonne idée de choisir le TOUR d’INDRE et LOIRE en 2 étapes de 160 km. La décision d’y participer nous a remotivés. En Août nous avons multiplié les sorties et réalisé 1200 km pour être en capacité d’enchaîner ces 2 journées.

Tous les 2 ans, le CODEP 37 propose de venir découvrir la belle province de Touraine par des routes tranquilles, parfois vallonnées, mais jamais trop exigeantes.

Volontairement limitée à 350 participants pour préserver l’aspect convivial de cette épreuve, Christian Videau et son équipe, cette année, ont prévu les liaisons CHINON – AMBOISE – CHINON dans le sens inverse des aiguilles du cadran.

Comme dans tous les grands rassemblements auxquels nous participons depuis bientôt 10 ans, Franceline et moi avons choisi de porter le maillot de Roulons ensemble contre le cancer. A cette occasion nous avons fait l’acquisition d’une 2ème tenue complète, livrée dans des conditions express par Thierry, toujours aussi dévoué et efficace.

Pour chacune de ces 2 journées le rassemblement se fait à 8 heures. Nous partons par vague de 50, puis chacun roule à son allure en toute sécurité en évitant les routes à fort trafic.

Tout est maîtrisé, transport des bagages, fléchage parfait, contrôle avec ravitaillement dans des locaux bien adaptés, plateau repas le midi, hébergement confortable pour ceux qui avaient opté pour cette formule.
L’équipe organisatrice a même prévu la voiture balai en cas de défaillance de la mécanique « ou des mollets »

Le parcours de la 1ère journée était un peu plus corsé avec 10 côtes représentant 10 km de montée au total, avec un vent de face pendant plus de la moitié du parcours. Sur la place d’arrivée à Amboise nous sommes accueillis par un groupe folklorique.
La 2ème journée, à l’exception de quelques côtes sévères peu après le départ, le relief était moins marqué, les paysages du Nord du Département contrastent avec ceux de la 1ère journée.

A l’arrivée à CHINON tout est en place pour clore cette belle randonnée : ambiance musicale avec groupe folklorique, un dernier rafraîchissement, validation du parcours, un tee shirt pour chacun, et remise rapide des coupes et récompenses en association avec les élus locaux et départementaux. Avec 14 participants dont 5 féminines, l’ASPTT Paris reçoit le trophée du club éloigné le plus réprésenté qu’il faudra remettre en jeu à 2 reprises pour l’acquisition définitive. Rendez-vous est pris pour 2009 et 2011.

Présente en masse dans les cyclosportives notamment à la 77 et la Stephen Roche, notre association Roulons ensemble contre le cancer n’est pas encore assez connue dans le milieu cyclotouriste.

Certains cyclos se contentent de regarder de loin le maillot avec interrogation. A d’autres plus curieux nous leur avons précisé les finalités de l’association et rappelé que Roulons ensemble contre le cancer n’est pas un club mais une association qui recueille des dons pour divertir, dans les hôpitaux, les enfants touchés par la maladie et aider modestement au financement de la recherche contre le cancer .

Chacun, malade ou sympathisant, quelle que soit la Fédération ou le club d’appartenance peut adhérer. Il devient membre de l’association en faisant l’acquisition d’une tenue. Porter le maillot c’est faire preuve de solidarité avec les malades. J’ai regretté de ne pas avoir à leur remettre un petit mémo précisant les modalités pour nous rejoindre.

Pour ceux touchés par la maladie, la pratique du sport et notamment le vélo qui requiert courage et volonté pour venir à bout des difficultés d’un parcours est une forme de thérapie qui permet de « se prouver » que l’on peut encore mener une vie presque normale. En rejoignant l’association en 98, par cette démarche j’ai décidé de continuer à faire du vélo. Chaque objectif sportif, même modeste, lorsqu’il est atteint est une forme de victoire toujours bienfaisante pour le moral

Franceline et moi garderons le meilleur souvenir de ce Tour d’Indre et Loire( www.cyclo37ffct.org), des 2 belles journées de vélo dans des conditions météo satisfaisantes avec les sympathiques cyclo de l’ASPTT Paris dont 3 brillants « finishers » du récent PBP.


Pour les BCMF, ou une cyclomontagnarde et pourquoi pas La Marmotte ou le Marathon des Dolomites, nous verrons l’an prochain !!!!!!

D'autres photos

Retour page Actualités 2007