Stadification du cancer du côlon

Lorsqu’un médecin souhaite examiner l’évolution du cancer du côlon de ses patients, il utilise une méthode appelée stadification. Cette méthode consiste à déterminer dans quelle mesure la tumeur (cancer du côlon) s’est effectivement propagée aux autres parties du corps du patient. Dès que les médecins auront déterminé à quel stade se trouve le cancer du côlon, ils établiront la meilleure stratégie ou le meilleur traitement.

À l’heure actuelle, le système le plus couramment utilisé pour la procédure de stadification du cancer du côlon est le système TNM de l’American Joint Committee on Cancer (AJCC). En termes simples, ce système de stadification place les patients dans l’une des quatre phases suivantes.

La phase 0

La phase 0 est également appelée carcinome in situ ou cancer colorectal. Dans cette phase, le cancer du côlon a été repéré dans la paroi la plus interne du côlon.

La phase I

Dans cette phase, le cancer du côlon a déjà commencé à se propager. À ce stade, le cancer du côlon n’a pas encore atteint les parois externes du côlon.

La phase II

Dans cette phase, le cancer du côlon s’est propagé plus profondément dans ou à travers le côlon ou le rectum. Il est possible que le cancer du côlon ait également touché d’autres tissus. À ce stade, le cancer du côlon n’a pas atteint les ganglions lymphatiques (structures de la taille d’un haricot que l’on trouve dans tout le corps et qui aident l’organisme à combattre toutes sortes d’infections et de maladies). Le stade II est également appelé « Duke B » ou cancer colorectal.

Phase III

Lorsque vous êtes à ce stade, le cancer du côlon s’est propagé aux ganglions lymphatiques, mais il n’a pas infecté les parties du corps situées à proximité. La phase III est également appelée stade C ou cancer colorectal.

Le stade IV

À ce stade, le cancer du côlon s’est propagé à travers le système des ganglions lymphatiques vers d’autres tissus voisins. On parle alors le plus souvent de transition. Les organes les plus susceptibles d’être touchés sont les poumons et le foie. Le stade IV est également appelé « Duke D » ou cancer colorectal.

Cancer du côlon récurrent ou cellules malignes

Lorsque les professionnels de la santé parlent de cancer du côlon récurrent, ils indiquent que des cellules cancéreuses qui ont déjà été traitées sont revenues. Ces cellules malignes sont peut-être revenues sous forme de cancer colorectal, mais elles peuvent aussi revenir dans n’importe quelle autre partie du corps.

Dans cette phase, le cancer du côlon a déjà commencé à se propager. Dans cette phase, le cancer du côlon n’a pas atteint les parois externes du côlon. Dans cette phase, le cancer du côlon s’est propagé plus profondément dans ou à travers le côlon ou le rectum. Dans cette phase, le cancer du côlon n’a pas atteint les ganglions lymphatiques (structures de la taille d’un haricot que l’on trouve dans tout le corps et qui aident l’organisme à combattre toutes sortes d’infections et de maladies). À ce stade, le cancer du côlon s’est propagé à travers le système des ganglions lymphatiques vers d’autres tissus voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.